Philosophie

PHILOSOPHIE

Laissez-nous vous aider à mieux
retrouver la sérénité

Les Centres Bonséjour conçoivent l’alcoolisme et les dépendances aux drogues et aux médicaments comme une maladie qui sert de tremplin au changement. Cette maladie se caractérise par un comportement bien ancré et persistant en dépit des conséquences négatives. Elle se caractérise également par une sensation de perte de contrôle et donc de liberté, des tentatives répétées d’y mettre fin sans succès et un sentiment de souffrance. C’est un conflit permanent entre le désir incontrôlable de faire un geste et la volonté d’arrêter. De plus, les conséquences sur les plans relationnel et interpersonnel, de même que la capacité à vivre ses émotions et à trouver un sens à sa vie, sont percutants. Cette maladie s’installe insidieusement et progressivement au cours de l’existence de l’individu et a des répercussions sur les plans biologique, psychologique, social et spirituel qui prennent différentes formes d’un individu à l’autre. Notre approche vise donc à rétablir ces individus dans toutes les sphères de leur vie. Malgré tous les aléas de la vie, nous croyons que ces hommes et ces femmes sont responsables de leur existence et qu’ils doivent faire certains efforts pour cheminer et finir par s’en sortir. Autrement dit, nous croyons au libre choix de la personne, c’est-à-dire que chacun d’entre nous est responsable de la façon dont il se comporte par les choix qu’il fait et qu’il ne peut justifié ses attitudes et comportements sous prétexte d’être troublé, maltraité, négligé ou rejeté par quiconque. La personne n’est pas coupable de sa maladie, mais elle est responsable de son rétablissement. En lien avec notre mission, notre programme thérapeutique a pour but de rendre l’individu plus honnête, respectueux et responsable envers lui-même et son entourage, ou plus réaliste envers la vie et les situations dans lesquelles il évolue. Ce nouveau mode de vie que nous inculquons à nos résidents aura pour incidence de développer leur capacité à faire des choix plus éclairés, parfois douloureux dans l’immédiat, mais qui rapporteront des dividendes ou des satisfactions à plus long terme. Enfin, c’est la première phase du processus thérapeutique qui est la plus difficile à franchir, car l’individu doit avouer à lui-même son impuissance devant les substances psychotropes et la perte de maîtrise de sa vie. Puis, tout au long de son cheminement, il finira par se rendre compte qu’il a le pouvoir et le devoir de changer, s’il veut espérer obtenir un jour un avenir ou une vie meilleure…

CREDO

Pour se rappeler le fondement de notre existence en tant qu’organisme d’aide et d’hébergement, les résidents se réfèrent à ces paroles pour guider, jour après jour, leur rétablissement

Cette journée peut être la plus importante de ta vie

En choisissant de prendre la décision d'une thérapie

Nul doute que tu ouvriras la porte pour une qualité de vie

Ton chemin, jusqu'à maintenant, a été rempli de souffrances

Rien qu'à la force d'y penser ton être intérieur se débalancé

Eh bien, vient à notre maison et donne-toi une belle chance

Bien des personnes comme toi qui désiraient s'en sortir

Ont fait le choix de nous faire confiance pour leur avenir

N’entends-tu pas la voix au fond de toi comme un soupir

Si petite soit-elle, te donnant une espérance et un désir

Én prenant une journée à la fois, tu pourras réussir

Je te vois déjà en train de sourire, et de te rétablir

Oover ton coeur et saisis cette opportunité de remplir

Un vide pour ton bonheur et une stabilité à l'avenir

Regarde ta vie et dis-toi que tu as le droit de t'en sortir!